Lycée St Joseph

Je rencontrais Mr Bertrand Perroy en mars 2008 et lui exposais notre action. je recevais immédiatement un accueil favorable à cette initiative et rentrais en contact peu de temps après avec 2 professeurs du lycée.

Les RV étaient pris pour deux interventions courant avril. Jean et moi étions de la première intervention.

 

Récit :

Le matos était installé, la présentation pouvait commencer.
Connaissant pourtant les difficultés des gamins pensionnaires de ce lycée spécialisé, je fus tout d’abord surpris par le décalage des comportements.
Entrée du premier élève : Cartable balancé sur le bureau
Le prof : « Dehors, on ne rentre pas comme ça en classe »
Avant même d’entamer mon discours, je perdais mon premier auditeur. Je me disais que si tous les élèves de la classe rentraient de cette façon, je me dirigeais droit vers un monologue. A ce moment là, je me demandais très sincèrement quelle mouche m’avait piquée pour aller me fourrer dans un guépier pareil.

Puis la scéance démarrait : Il y a quelques 13 milliard et 700 millions d’années…
Puis les questions fusèrent. Il fallait recentrer assez régulièrement car l’intérêt manifesté par les gamins avait tendance à s’exprimer dans l’anarchie.


Je trouvais dans la deuxième présentation énormément de vie et de manifestation de la part des enfants. Ils avaient des questions sur tout. les planètes, les hommes, les africains, l’eau, l’effet de serre. Il me fallait parfois répondre très synthétique afin de pouvoir aller au bout de la présentation car tout me semblait important à évoquer.

Je n’oublierais jamais la fin de la 2éme scéance au cours de laquelle tous les gamins vinrent me serrer la main et me remercier, en glissant un petit mot, genre » Je vous promet Monsieur, maintenant, quand je me lave les dents, je coupe le robinet ».
Très agréable et sympathique conclusion face à un public difficile, mais tellement touchant.

C’est déjà ça

Laisser un commentaire